Fest'Hiver 2017-2018 - Rencontre avec Cécile Brune et Anna Cervinka / Après la pluie / Comédie Française - Vieux Colombier

Durée : 15min 7sec | Postée : Il y a 1 an
APRÈS LA PLUIE de Sergi Belbel

Mise en scène  Lilo Baur
Traduction du catalan  Jean-Jacques Préau
Scénographie  Andrew D Edwards
Costumes  Agnès Falque
Lumières Fabrice Kebour
Musique originale  Mich Ochowiak
Maquillages et coiffures  Catherine Bloquère
Assistanat à la mise en scène  Aoife Hinds

Avec
Véronique Vella Secrétaire châtain
Cécile Brune Directrice exécutive Alexandre Pavloff Chef administratif
Clotilde de Bayser Secrétaire rousse
Nâzim Boudjenah Coursier
Sébastien Pouderoux  Programmeur informaticien
Anna Cervinka Secrétaire blonde
Rebecca Marder Secrétaire brune 

« Tout paraît petit vu d’ici ! » lance un des personnages. Nous sommes sur la terrasse d’un gratte-ciel de quarante-neuf étages où se retrouvent en cachette, le temps d’ une cigarette, les employés et directeurs d’une grande entreprise financière dans laquelle aucun fumeur déclaré ne saurait être toléré.
On y accède par un ascenseur ou plus sûrement par des escaliers de service pour éviter d’être dénoncé. On s’y retrouve furtivement et successivement à deux, trois ou quatre : le chef administratif et le programmeur informaticien, les secrétaires blonde, brune, rousse et châtain, la directrice exécutive et le coursier. Par hasard, affinités ou nécessité, les groupes se mêlent, les dialogues s’enchaînent, alternant propos badins, confidences intimes et délires existentiels, sur le ton de ces grandes comédies où les personnages sont au bord de la crise de nerfs... La chaleur étouffante – une sécheresse sévit depuis deux ans – et le ciel traversé d’hélicoptères ajoutent une dimension apocalyptique au burlesque de ce tableau post-moderne. 
Après avoir monté Nikolaï Gogol, Marcel Aymé et Federico García Lorca avec la Troupe, Lilo Baur choisit un auteur contemporain catalan, Sergi Belbel, dont elle aime l’art du dialogue qui offre un espace de jeu incroyable aux acteurs. En haut de cette tour, symbole de l’exercice du pouvoir, fantasme de la chute, la terrasse est une zone de retranchement au sein de l’interdit qu’elle imagine comme « un lieu de ventilation, un îlot d’émotions ».

Source: Programme Comédie Française